À l'affiche

Pourquoi faire de la NUPES une seule entité n’est pas une mauvaise idée ?


Dans une dizaine d’années, l’humanité sera divisée en trois blocs idéologiques distincts, les ultra-libéraux, les ultra-nationalistes et les altermondialistes. Un triumvirat dont les systèmes effectifs seront contraints de coexister pendant des décennies avant que l’altermondialisme ne prédomine de manière solidaire et durable.

Toutes les nuances de ce que l’on appelait autrefois « La gauche » avec ses sensibilités et ses différences ont tout à gagner à venir s’exprimer au sein de ce que j’appelle depuis 2013 une union évolutionnaire, c’est-à-dire une union des volontés pour un futur plus solidaire et plus équitable.


Cette union évolutionnaire* qui n’est pas un nouveau parti mais une manière philosophique d’être et d’agir prend sa source au cœur des utopies qui ne sont que des réalités en devenir. Aussi toutes les obédiences qui se retrouvent dans la volonté de réinventer nos sociétés ont tout intérêt à s’unir et à travailler autour des différents qui les divise aujourd’hui, afin d’en faire une palette dont les couleurs enchanteront le monde de demain. La NUPES propose aujourd’hui cette possibilité qui est en réalité inéluctable, alors autant gagner du temps… Non ?


Théodore Wåldo

Anthropo-panto-cosmologue


*UNION ÉVOLUTIONNAIRE : Courant de pensée animaniste fondé par Théodore Wåldo en 2013. Créative, pacifique, artistique et spirituelle l’union évolutionnaire est une posture de vie qui fait de la philosophie impliquée le pendant renouvelé de la politique. (La politique n’était qu’une toute petite branche de la philosophie destinée à gérer la cité, seulement de nos jours elle gère l’humanité ! Mais l’humanité est bien trop complexe pour se limiter à sa simple organisation, elle ne se manage pas, elle n’a pas besoin d’être contrôlé pour être plus rentable… L’humanité on l’écoute, on en prend soin, on l’accompagne, c’est un échange perpétuel entre être et partager, entre connaissance et spiritualité. Carnet de voyage de Théodore Wåldo.)


ANIMANISME : (néologisme de Théodore Wåldo du latin animus : souffle de vie) attitude philosophique et spirituelle visant au respect et à l'épanouissement du vivant sous toutes ces formes. Défini également comme une posture méta-humaniste liée à l’anthropo-panto-cosmologie.


ANTHROPO-PANTO-COSMOLOGIE : (néologisme de Théodore Wåldo) Discipline artistique, philosophique et spirituelle ayant pour axiome que le cosmos est un organisme vivant - dont l'être humain fait partie - capable de se reproduire et d'évoluer par lui-même. Le prisme de cette vision offre des possibilités créatives multiples qui viennent s’intriquer dans le monde concret pour en remodeler la réalité. (Et si nous étions le cosmos qui prétend qu’il est un être humain ? - Théodore Wåldo – Le syndrome des muses)

Posts récents
 
 
Par tags
Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Icône sociale YouTube