top of page
À l'affiche

Il ne m'a fallu que de deux questions pour piéger ChatGPT !



En effet, l'IA n'a pas perçu le sens réel de la négation formulée au début de ma phrase, cela démontre toute la complexité des caractères linguistiques et de leurs combinaisons. Certes l'IA progresse, mais à mon sens le vrai danger n'est pas en premier lieu son intelligence, c’est-à-dire sa capacité d'analyser méga-rapidement une question, d'en saisir toutes les possibilités de réponses tout en s'appuyant sur une chaîne de connaissances éthiquement (on l'espère) définies par un programmateur. Le vrai danger c'est son absence de faculté à éprouver des sensations, une odeur, un goût, l'alchimie de deux regards qui se rencontrent, l'instinct qui nous fait choisir telle personne ou telle direction, alors que tout nous indique qu'il faudrait faire le contraire.


À rêver de hasards et envisager le plaisir de se perdre...


Le plus grand danger est bien la déshumanisation du rapport avec le vivant en le résumant à une arborescence basée sur une banque de données, à partir de laquelle sera déterminée une conclusion jugée valable pour le plus grand nombre. Nous en faisons déjà les frais depuis quelques années, ballottés dans nos vies quotidiennes entre des services administratifs qui se renvoient la balle, en nous expliquant qu'ils n'ont "pas la main" sur le programme, une défectuosité qui plongent parfois les plus fragiles d'entre nous dans des drames inextricables. "Pas la main !" et c'est bien ça le problème… Une IA ne connaîtra jamais la subtilité de deux mains qui s'effleurent, se saisissent et s'enlacent tendrement, elle restera au mieux une mystificatrice surdouée du vivant capable d'imiter à la perfection n'importe quelle œuvre artistique ou même de singer un acte de création en fabricant des choses qui n'existaient pas avant. Mais ne nous y trompons pas, c'est à nous d'anticiper et à l'aide de moratoires extrêmement précis de suivre l'évolution de cet avancement technologique qui se doit de rester un outil, une prothèse capable aussi et ne l'oublions pas, de nous assister au plus prés de nos besoins les plus vitaux, de nos réflexions les plus fondamentales et de nous accompagner avec objectivisme dans notre quête insatiable de connaissances !

Comments


Posts récents
Ancre 1
Ancre 2
Par tags
Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Icône sociale YouTube
bottom of page